Le poulailler du lycée d’Alembert ;

Dans la continuité du projet sur le développement durable, un poulailler à été introduit dans le lycée. Il contient cinq poules de cinq races différentes ( quatre en photo ci dessous plus une poule croisée Ayam Cemani et Leghorn).

Exemple de poule cendrée

Exemple de poule de rhode-island

Exemple de poule Sussex

Exemple de poule Shawer Rousse

Les deux objectifs de ce poulailler sont :

– la découverte de ces animaux

– leur alimentation : utilisation des restes de la nourriture de notre cantine afin de recycler nos déchets alimentaires

Lieu de vie des poules

Le repas des poules

Afin de mieux connaître et comprendre ces animaux voici un rapide historique :

  • La domestication des poules remontent à une période se situant entre -8000 et -6000 avant notre ère, en Asie. Les hommes sont passés du statut de chasseurs à celui de producteurs. A cette époque, les poules n’étaient pas élevées pour leurs œufs car leur rendement était beaucoup plus faible qu’aujourd’hui ( 5 à 20 par an ). Au vu de la petite taille de cet oiseau, ce n’est donc ni la nourriture ni les œufs qui attirait l’Homme mais bien la distraction (combat de coq, réveil matin). Le fameux « cot cot codak » viendrait d’ailleurs de la domestication de l’Homme. Cela se justifie par le fait qu’il n’est pas naturel pour un oiseau de signaler où se trouve ses œufs.
  • Nous pouvons daté l’arrivée des poules en Europe aux abords de -700 avant Jésus-Christ. Elles étaient, à cette époque, de la nourriture facile à transporter pour voyager.
  • Par la suite, nous savons que des rois de la Renaissance tel qu’Henri IV ont encouragé l’élevage de poule domestique.
  • Afin de rentabiliser cet élevage, les poules ont subie des mutations génétiques (gène TSHR) pour qu’elles pondent davantage et répondent aux besoins de la société. De nombreuses races de poule ont disparu à partir des années 1970.

Fort heureusement, des programmes de réintroduction des poules ont permis de relancer les poules de race depuis 2010 (meilleur qualité des œufs et de la viande).

Facebooktwittergoogle_plustumblr